Pour pousser, les plantes ont besoin d’azote, c’est un facteur indispensable à sa croissance. L’azote est naturellement présente dans le sol, toutefois il est nécessaire d’en avoir un apport externe pour un meilleur rendement.

Production d’engrais azoté

Une plante est semblable à un être humain, elle possède un ADN qui est constitué par des acides aminés. Ces acides aminés permettent la production de protéines qui sont indispensables pour le développement de la plante. Or l’azote est l’un des principaux composants des acides aminés, une carence en azote a donc un effet sur la production des protéines qui s’en trouve ralentie. S’ensuit un ralentissement de la croissance de la plante et une dépigmentation partielle. Ce phénomène est appelé « la faim d’azote ». Lorsque ce phénomène apparait, les plantes perdent leur pigmentation, cela signifie que la plante est en train de reprendre sa croissance, et donc consomme beaucoup d’azotes. Un apport externe en azote est alors requis. On peut s’en procurer assez facilement en allant sur internet, mais il est nécessaire de faire le tri pour bénéficier du meilleur rapport qualité/prix. Vous pouvez consulter les différents sites internet des vendeurs mais pour gagner du temps, vous pouvez consulter les sites de comparateur comme comparateuragricole.com par exemple, afin de voir toutes les offres et juger de vous-même.

L’engrais azoté est produit à partir de l’ammoniac qui est obtenu grâce à la combinaison de l’azote se trouvant dans l’air et de l’hydrogène du gaz naturel. Ensuite l’ammoniac subit différentes réactions comme une combinaison avec du carbonique ou une oxydation. En fonction de la réaction on obtient des solutions intermédiaires telles que le sulfate d’ammonium, l’urée et le nitrate d’ammonium. Grâce à ces solutions intermédiaires on peut obtenir différents produits azotés comme de l’ammonitrate, de l’urée granulée ou une solution azotée.

Ammonitrate 33.5

L’ammonitrate et plus précisément l’ammonitrate 33.5 est le produit azoté le plus utilisé en France et en Europe. Il est obtenu par adjonction du nitrate d’ammonium avec du carbonate de calcium. C’est cette forme d’engrais azoté qui a le plus la faveur des cultivateurs car il est plus performant pour améliorer le rendement et le taux de protéines des plantes. Il combine l’action rapide de l’acide nitrique avec l’action plus lente de l’azote ammoniacal. Cela réduit l’effet d’acidification du sol par les engrais. A savoir qu’un engrais fortement azoté acidifie le sol, ce qui peut nuire à votre culture en plus d’avoir un effet néfaste sur l’environnement.

Avantages et inconvénients des engrais azotés.

 L’avantage d’utiliser ces engrais inorganiques n’est plus à prouver. Utilisé depuis plus d’un demi-siècle, ce type d’engrais a permis d’améliorer le rendement des cultures. On estime par exemple que la rentabilité du blé a été quatre fois plus important depuis 1950. C’est dire son efficacité.

Les engrais azotés sont conçus par des scientifiques qui ont su faire en sorte que les plantes absorbent plus rapidement et plus efficacement les nutriments. On peut également améliorer l’absorption d’azote par la plante grâce à un apport en phosphore et en potasse.

Du fait de son action rapide, l’engrais azoté permet de cultiver même si l’on a un léger retard. Les résultats viendront quand même malgré ce contre-temps. De plus, ces engrais sont généralement très accessibles avec un prix très abordables en comparaison avec les engrais organiques comme le fumier.

L’un des problèmes majeurs en agriculture est l’absorption des nutriments par la plante. Même en utilisant des engrais azotés, tous les éléments ne sont pas tous directement absorbés. Ils sont absorbés petit à petit, ce qui entraine la volatilisation des éléments non-encore absorbés.  Cela peut vous obliger répandre l’engrais une deuxième, voire une troisième fois. Un autre inconvénient des engrais azotés est leur teneur élevée en acide, comme l’acide sulfurique et l’acide chlorhydrique. Ce qui est un peu ironique, car cette teneur élevée en acide entraine la destruction des bactéries fixatrices d’azote qui aident une plante à absorber l’azote.

L’engrais azoté peut aussi contenir des produits nocifs pour l’environnement et est également soupçonné d’avoir des effets sur notre santé. Ainsi, il est conseillé de se munir de gants et de masques lorsque l’on les manipule.