Vers VIème siècle, le vin a déjà existé. En effet, C’était le fameux breuvage des villageois gaulois. Il existe trois catégories de vins à savoir le vin blanc, le vin rouge et le vin rosé. C’est une bonne alternative pour les personnes qui souhaitent arrêter l’alcool, du moins pour s’en abstenir. Il fait partie des boissons alcoolisées avec un degré d’alcool de 15% au maximum. La consommation s’avère apporter des vertus, et ce, avec modération. A l’heure actuelle, il est contenu dans des bouteilles avec des bouchons. Pour enlever ces derniers, il en faut des matériels comme le tire-bouchon ou le limonadier. 

Comment utiliser un limonadier ? 

À première vue, lorsqu’on voit une personne qui utilise un limonadier pour décapsuler une bouteille, on a l’impression que c’est chose facile. À la place, comment s’en servir ? En effet, il existe des étapes à suivre dans l’utilisation d’un limonadier. La première étape consiste à découper la capsule en alu se trouvant au niveau des goulots à l’aide d’un coupe-capsule ou d’un couteau de limonadier.  Il faut ensuite décoller la capsule en question et la soulever en utilisant le coupe-capsule. Au niveau du bouchon, il faut maintenant visser la mèche du tire-bouchon. Pour ce faire, il faut la visser en suivant la direction des aiguilles d’une montre. Lorsque la spirale de la mèche excède le bouchon, il faut arrêter de la visser. Ensuite, le levier du limonadier doit être serré contre le col d’une bouteille. Il faut s’assurer que l’écran soit bloqué contre le goulot de la bouteille. Pour terminer, il suffit de tirer le manche dans le sens du haut pour que le bouchon de la bouteille soit enlevé. On peut maintenant savourer le vin avec les convives en toute convivialité. La méthode d’utilisation à usage particulier est la même pour celle du limonadier professionnel. Pour plus d’infos, consultez le sommelier-prestige.com

Quels sont les composants d’un limonadier ? 

Le limonadier sert à la fois de décapsuleur et de tire-bouchon. Pour la plupart des personnes, il est utilisé pour déboucher une bouteille de vin. Cet ustensile est fabriqué à partir de divers matériaux comme le bois, le métal…Plusieurs éléments composent le limonadier à savoir le manche qui est la partie principale servant d’appui pour le fonctionnement du limonadier, le décapsuleur, comme son nom l’indique, il sert à déboucher tous types de bouteilles qui ont des capsules comme les bouteilles de bière ou de soda ou autres. Il est aussi composé d’une mèche qui a pour fonction l’extraction des bouchons des bouteilles, de vin par exemple, d’un double levier qui assure le fonctionnement de la mèche, ainsi que d’un couteau qui sert à enlever les protections se trouvant au centre du goulot des bouteilles. Cette protection est souvent en aluminium. Le couteau peut être ou non cranté. Il existe aussi des limonadiers avec un seul levier.

Bien choisir son limonadier 

Le limonadier professionnel est dédié aux cavistes et sommeliers. Tandis que le couteau de sommelier est dédié aux particuliers. Il existe des limonadiers en simple levier et ceux avec doubles leviers. Ce dernier est une bonne option pour les débutants, car celles à simple levier demandent des techniques d’utilisation complexes. Pour bien choisir le bon limonadier, il existe des critères déterminants à prendre en compte, à savoir les accessoires. Sur le marché, il existe divers types de limonadiers. Il faut ainsi choisir celle qui est équipée de décapsuleur, l’élément principal de ce matériel. Cela afin de faciliter le débouchage de manière efficace. L’autre critère concerne la mèche. Il en existe divers types comme la mèche pleine et celle en queue-de-cochon. Il est à privilégier cette dernière, car elle est pratique et facile à manier. La qualité de la matière est aussi un critère à tenir compte. En effet, les lames des couteaux de sommelier sont souvent faites en aciers de Dráma qui sont de très bonne qualité, mais également en acier inoxydable qui est un bon choix pour choisir un limonadier. 

Pourquoi choisit-on un limonadier ? 

À la différence des tire-bouchons, le choix du limonadier réside dans la taille et la facilité d’utilisation. Il est léger, pas encombrant et peut être transporté à n’importe quel moment dans les poches. Comme mentionné précédemment, l’élément déterminant pour choisir le limonadier est le poids. On peut ainsi opter pour celle fabriquée en bois ou en plastique. C’est l’ustensile incontournable de la plupart des restaurants, car on les voit toujours entre les mains des serveurs de bar pour servir les vins, et des barmans. Il permet de gagner du temps, car le débouchage est rapide et immédiat. Ce qui n’est pas le cas pour les tire-bouchons classiques. Sur le marché, il existe différentes gammes de limonadiers selon les budgets. Pour ceux qui souhaitent en investir, il existe des limonadiers de luxe. Cela s’explique par la qualité de l’ustensile, les matières utilisées qui sont solides et résistantes, le design et la structure ainsi que la marque qu’il porte. Logiquement, le prix d’un tel objet peut s’avérer onéreux. Tout est question de choix et de préférence. Néanmoins, il est possible d’en acquérir à prix compétitifs lors des événements occasionnels comme le black friday, le Noël ou divers événements qui proposent des offres en promo. Entre tire-bouchon, sommelier et limonadier, il est mieux d’opter pour ce dernier.