Qui dit Vatican dit généralement une enclave extrêmement fascinante et mystérieuse. Cet endroit abrite également un énorme secret de la chrétienté. De plus en plus de touristes y viennent chaque année, afin de se perdre dans les plus grandes collections d’arts. Mais que faut-il réellement connaitre du Vatican ? Pourquoi est-il important de découvrir sa situation géographique ?

Ce que vous devez comprendre sur le Vatican

Le vatican appelé également Vaticano en italien constitue un district de Rome. Au-delà de l’État de la Cité, il comprend les quartiers avoisinants de Prati et de Borgo qui se trouvent à l’est du Saint-Siège. À titre de rappel, l’État de la Cité est le lieu où se situe le siège temporel du chef de l’Église catholique dans le monde, l’évêque de Rome et du pape.

Le Saint-Siège possède une circonférence de 3,2 kilomètres. Cela le rend en effet plus petit par rapport à certains centres commerciaux. La plusgrande partie du territoire est constitué de jardins. Cet endroit est en outre peuplé d’une population permanente composée de 1000 habitants. 3000 personnes y viennent aussi chaque jour pour travailler. La population officielle du siège officiel de l’Église catholique compte environ 800 individus. Toutefois, cette cité dispose d’une équipe passionnée de football constituée de membre de la Garde Suisse.

Comment se rendre au Vatican ?

Vous envisagez de voyager et partir à la découverte de Vatican ? Sachez que diverses alternatives s’offrent à vous pour vous y rendre. Il faut savoir avant toute chose qu’aucun bureau de douane et aucun contrôle à la frontière n’existent durant votre trajet. Les seuls accès disponibles pour aller Saint-Siège sont par voie terrestre. Vous devez passer en effet à partir de l’Italie. Pour tirer le meilleur parti de vos vacances dans cette ville, il faut que vous ayez le droit d’entrer à l’Italie.

Vous pouvez vous rendre au siège apostolique en voiture. Pour les visiteurs, le moyen d’accès dans ce pays est à pied puisqu’il est très difficile de garer sa voiture aux alentours de la Cité. Afin d’éviter les mauvaises surprises, pensez à prendre les transports en commun de la capitale romaine. Ponte marque le quartier qui se trouve le plus près à côté du Tibre. Afin de rejoindre la place Saint-Pierre et les musées, vous pouvez prendre le métro de Rome. À partir du centre de Rome ou de Termini, vous avez la possibilité de prendre l’autobus afin de vous diriger au sud de la cité.

En outre, il est possible de s’y rendre en train. Bien entendu, Vatican dispose d’une gare ferroviaire qui lui est propre. En revanche, l’utilisation de celle-ci est très rare. Autrefois, elle a fortement servi lors de l’organisation des voyages papaux en train. Actuellement, les amateurs de ce moyen de transport peuvent s’en servir pour arriver au Saint-Siège, mais il faut s’arranger avec les responsables, et cette option reste assez onéreuse.

Quand visiter le Vatican ?

Sans aucun doute, le Saint-Siège constitue l’une des attractions touristiques les plus prisées de Rome. Aucun moment idéal n’existe pour y aller. Toutefois, il faut éviter certains jours comme le mercredi puisqu’une audience y est donnée par le Pape à la Basilique Saint-Pierre. Cet événement attire beaucoup de visiteurs. Si vous le pouvez, ne visitez pas non plus le siège apostolique le samedi et le dimanche. La grande majorité des touristes se rendent à Rome durant le week-end. Les musées ne sont pas ouverts le dimanche, et il serait bien dommage de se retrouver devant un portail inaccessible.

Autant de visiteurs préfèrent se rendre dans cette ville dans la matinée, afin d’éviter les longues files d’attente. L’après-midi et la pause déjeuner indiquent les moments propices pour accéder aux musées. Quelle que soit l’heure que vous choisissez, vous avez la possibilité de faire l’achat d’un billet coupe file. Cela vous permet de gagner un temps précieux durant votre voyage.

Que voir au sein du Vatican ?

Parmi les sites incontournables à visiter lors de votre séjour dans cette cité enclavée dans la ville de Rome, vous aurez les musées et la Basilique Saint-Pierre. Si le fameux dôme de Michel-Ange se situe au centre de l’église. De même, la chapelle Sixtine, son chef-d’œuvre se trouve dans les musées. Bien entendu, le plus pratique serait d’associer ces visites en une journée, plus particulièrement durant l’après-midi. Lorsque vous partez à la découverte de la chapelle Sixtine, vous êtes amené à visiter tout le musée avant d’arriver à la Création d’Adam.

En ce qui concerne la Basilique Saint-Pierre, il s’agit du cœur battant de la Cité. C’est aussi l’église la plus immense du monde. Le dôme de Michel Ange se trouve en effet au cœur de l’édifice et vous assurera une vue la plus symbolique de la place Saint-Pierre. Le chemin qui conduit au dôme est assez épuisant, il vous faut plus de 500 marches avant de l’atteindre.