Paul Morlet a fait de sa carrière d’opticien une légende que beaucoup sont loin d’oublier. Il a une culture d’entreprise exceptionnelle avec une conviction et une volonté de réussir hors de commun. En bref, sa persévérance et son audace lui promettent une valeur inestimable sur le marché de l’optique, d’où son parcours brillant.

La promotion de lunettes low-cost par une marque connue

L’obtention d’un diplôme professionnel en électricité n’est qu’un simple point de passage de Paul Morlet. Cette spécialité ne contribue pas à l’ascension professionnelle pour devenir le promoteur d’une marque optique portant les empreintes de Paul Morlet management. Les activités du jeune entrepreneur entrent réellement en fonction en 2014 après quelques infimes difficultés qu’il doit éviter. Il collabore avec un certain investisseur financier du nom de Xavier Niel pour fonder l’entreprise optique. Le génie de Morlet est vite repéré par ses compatriotes et les entrepreneurs qui lui ont décerné un prix. Pourtant, ce succès qui étonne provoque une vague d’indignation chez les autres opticiens qui lui font une menace de mort. Mais l’avantage marketing de la jeune pousse la propulse toujours plus en avant et plus haut. Une longueur d’avance sur les autres est bien marquée lors de la mise sur pied du concept « Lunettes Pour Tous ». Un concept attractif et un processus industriel qui fait travailler plusieurs employés ayant besoin d’une rémunération motivante. En somme, l’avenir réussi de cette étoile brillante est déjà tracé dans le domaine du marché de l’optique. Cela dit, rendez-vous sur www.speakersacademy.com pour tout savoir sur Paul Morlet et le succès de son entreprise.

La naissance d’une entreprise de lunettes publicitaires

Bien que déjà diplômé sur le plan professionnel, Paul Morlet fait face aux divers préjugés de son entourage immédiat. Toutefois, ce manque d’enthousiasme ne le décourage pas. Au contraire, il devient un déclic pour l’inciter à créer sa première entreprise portant la marque « Lulu Frenchie » en 2010 même si, à l’époque, il est encore nouveau dans le domaine. Grâce à la publicité apportée par ce concept, la stratégie Paul Morlet management ont vite fait sensation. Cet entrepreneur qui puise son atout à partir d’une activité d’importation de la Chine de 500 paires de lunettes portant la marque de son entreprise dans beaucoup de villes françaises, dont Lyon et Paris en particulier. Après un an d’existence, l’entreprise du jeune Paul et ses collègues de travail ont pu faire un stock de produits de 40 000 paires de verres optiques dans des locaux faisant 100 mètres carrés de surface. Le concept Lulu Frenchie de l’entreprise conquit plusieurs pays où le produit est très convoité par un public toujours grandissant. Aux États-Unis et au Canada, en Chine et en Australie, les produits en vente ne cessent de gagner la faveur de beaucoup de clients. La fabrication est rapide et engendre la performance de l’entreprise.

L’engagement social de Morlet édifie sa réussite

Pour rentabiliser son entreprise, Paul Morlet a prévu de collaborer avec une équipe de vendeurs parmi les jeunes motivés d’origine banlieusarde comme lui. D’ailleurs, il met en avant le principe qui valorise ses compétences pour vivre aisément et sereinement de la production et vente de lunettes qui portent sa marque. De proches collaborateurs qualifiés mettent en œuvre leur savoir-faire pour faire un design de montures bien faites. En fait, P. Morlet ne laisse rien au hasard pour faire du marché de l’optique une plateforme florissante. Il fait croire aux clients et à ses admirateurs que ses réalisations figurent parmi les produits de première nécessité. Ce bel engagement social ne lui permet pas de rester dans l’inaction. Il répond impérativement aux demandes toujours croissantes des clients, en particulier parisiens et booste par la suite les ventes chez Lunettes Pour Tous. Le passage dans les émissions de télévision, en tant que coprésentateur de programmes, est une occasion pour faire connaître des publicités sur la marque. Les inscriptions en ligne sur les réseaux sociaux connaissent une croissance vertigineuse. Les acheteurs endurent les longues files d’attente pour se procurer des produits phare du marché de l’optique signé Paul Morlet.

Un entrepreneur pour la grande innovation

Les affaires de l’opticien se basent sur le principe de la production à l’échelle industrielle de produits à petits prix et pour des marges bénéficiaires réduites. Grande fut la surprise des grands producteurs de verres qui ont des tarifs en hausse par rapport à ceux de paul morlet. Ce dernier pratique le principe de l’optimisation de facture suivant le taux de remboursement accordé par les mutuelles d’assurance. Chaque jour de leur ouverture, les boutiques parisiennes de l’opticien sont fréquentées par des clients venus de tous les horizons. Les innovations dans la production surprennent les acheteurs. Un client peut partir, assez satisfait, avec 5 ou 10 paires de verre. Cette rentabilité de la production se met au profit des nouvelles boutiques de vente dans les villes de Bordeaux et de Lille. L’objectif des innovations est de casser le prix des produits en mettant en cause la marge colossale des fabricants de verres et des distributeurs.