Le psoriasis est une maladie qui apparaît souvent pendant la période de l’adolescence. Il peut être douloureux lorsqu’il se manifeste dans le corps humain. Ainsi, qu’est-ce qu’un psoriasis ? Quelles sont ses causes ? Symptômes ? Cet article va vous guider.

Qu’est-ce qu’un psoriasis ?

En général, le psoriasis est une maladie de la peau en raison de l’inflammation. Caractérisé par la formation de plaques épaisses parfois fissurées ou sèches. Ces plaques se distinguent d’une tache de couleur rouge et apparaissent dans plusieurs coins du corps humain comme les genoux, le cuir chevelu, les mains et surtout les pieds… C’est une maladie qui n’est pas contagieuse, mais qui se développe en faisant des cycles.

Il est parfois douloureux surtout s’il s’agit du psoriasis des mains ou du psoriasis des pieds. En effet, le psoriasis pied se manifeste au niveau de la plante des pieds. Cela permet de se gêner, mais aussi de l’inconfort lorsqu’il fait effet. En tout cas, le psoriasis se soigne et se traite rapidement et facilement. Il touche environ 4% des habitants du monde occidental et les Caucasiens sont les plus nombreux. Il apparaît principalement chez l’adulte, plus précisément au début de la trentaine et peut toucher les femmes, mais surtout les hommes. 

Les causes et symptômes      

De nos jours, la cause précise de la maladie reste une énigme et un mystère pour les scientifiques. De toute évidence, plusieurs sources peuvent impliquer la formation du psoriasis comme l’environnement ou même les facteurs héréditaires ou génétiques.

La maladie se déclenche par des blessures, infections, chirurgie… qui sont des stress physiques. Des effets et des complications psychiques comme la fatigue nerveuse, angoisse,… peuvent aussi survenir.

Le psoriasis pied se peut se créer par des réactions auto-immunes venant dans la peau. Les réactions incitent le développement des cellules de l’épiderme. De plus, les cellules se reproduisent plus rapidement pour les personnes qui ont la maladie du psoriasis. C’est-à-dire, entre 3 et 6 jours pour le malade tantôt que 28 jours pour une personne normale. Généralement, l’évolution de la vie des cellules de la peau humaine ne varie pas, ce qui permet progressivement l’accumulation d’où la formation des épaisses croûtes sur la peau.

Les symptômes d’un psoriasis durent 4 mois et il disparaît après plusieurs mois. Cela se caractérise par l’apparition de lésion en forme ovale, ronde sur la plante de pieds. En plus, des démangeaisons peuvent subvenir, des éruptions cutanées en goutte qui deviennent des plaques dures pour les jeunes patients. Il faut faire comme même attention, car après guérison, la maladie peut réapparaître.

Les différents types de psoriasis

À part le psoriasis pied, il existe plusieurs maladies de même type que celui-ci. La plus connue est le psoriasis vulgaire qui est en forme de plaques représentant un taux de 80% pour les mêmes cas. Les autres types sont : le psoriasis pustuleux, le psoriasis en gouttes, le psoriasis érythrodermique…. D’abord, le psoriasis en gouttes se distingue surtout chez les jeunes et les enfants où on observe des petites lésions d’au moins 1cm qui se situent dans les cuisses et bras. L’éruption se développe pendant un mois et prend terme durant les 4 mois à venir. Il se peut que cette forme de psoriasis devienne une maladie chronique en devenant de plaques restantes qui durent plusieurs années. De ce fait, certains patients dégageraient le psoriasis chronique en plaques.

Comme c’est une forme de psoriasis en goutte et le mieux est de le traiter par une base d’ultra-violets conçus dans un cabinet sous le contrôle des médecins.   

Puis, le psoriasis pustuleux qui est très rare et qui atteint peu de personnes. Pour le cas du psoriasis érythrodermique, c’est une forme généralisée de la maladie.

On peut aussi citer le psoriasis unguéal qui touche les ongles, le psoriasis inversé en forme de plaques cutanées…

Les traitements du psoriasis des pieds

Dans le cas d’un psoriasis pied, il est essentiel d’utiliser des baumes de corticoïdes surtout pour les lésions épaisses. En raison de la porosité de la voûte qui est faible, elle absorbe peu de la pommade ce qui permet d’accélérer la guérison. On l’applique souvent sous forme de pansements. Pour les cas les plus élevés, il est fort conseillé d’utiliser des soins à base de rétinoïdes.

Les lésions kératolytiques quant à eux, se traitent par des produits issus d’urée. Si la forme devient grave, le dermatologue vous recommande des pansements hydrocolloïdes ce qui permet l’accélération des cicatrisations. 

Si ces traitements ne font pas effet, le médecin réalise l’éradication des excès de cellules à l’aide d’ultra violet. Ce concept s’appelle la puvathérapie. Prendre des précautions est aussi nécessaire pour l’amélioration des soins. C’est-à-dire, éviter de mettre en contact entre les parties affectées par un produit détergent, car cela accentue les douleurs. Il est recommandé aussi de se doucher avec de l’eau moins chaude et d’utiliser des produits qui hydratent. C’est un traitement naturel et important pour les soins de cette maladie.