Ria d’Étel attire beaucoup de plongeurs du fait de la richesse de ses fonds marins. A la profondeur de l’océan, vous pourriez explorer les espèces animales qui peuplent la mer. De plus, vous aurez l’occasion d’apprécier les paysages des fonds sous-marins. Un voyage à Ria d’Étel est adapté, tant à un séjour en famille qu’à un séjour en amoureux.

Découvertes biologiques

Les fonds sous-marins regorgent de grandes richesses planctoniques. Ils regroupent des espèces animales et végétales très diversifiées. Les plongeurs s’y plairont dans ce bout terre charmant. Les amateurs de biologie sous-marine seront autant privilégiés. C’est, d’ailleurs, l’un des endroits rares en France où l’on peut observer des multitudes d’espèces animales et végétales. Les espèces rencontrées ne sont pas pourtant rares dans les autres pays ou sites de plongée. L’important c’est de pouvoir faire une plongée sans se déplacer trop loin. Les sites de Ria accueillent d’innombrables visiteurs chaque année.

Les fonds de Ria

Les fonds de Ria abritent différentes espèces animales. Une concentration très importante d’anémones, d’éponges, de spirographes et gorgones se fait remarquée à cet endroit. Parmi les espèces de poissons, on peut citer les congres, les homards, les lieux, les rougets à profusion et les hippocampes dans les herbiers. Vous pouvez aussi explorer quelques espèces rares comme les éponges de 50 à 60 cm de diamètre. Pa ailleurs, les fonds de la ria descendent en profondeur de 20 mètres.  Mais à peine descendu dans six mètres d’eau, vous pouvez observer des choses attrayantes. Les fonds de Ria sont à la fois adaptés aux débutants et experts en plongée.

Des fonds riches

Malgré le fait que les choses qu’on peut observer dans les fonds de Ria sont rares, les espèces à explorer restent quand même d’une grande richesse.  En effet, cette zone compte parmi les plus riches. Les sites vont de la barre, à l’entrée de la rivière jusqu’au pont Lorois. Vous pouvez plonger dans une dizaine de sites, allant des éboulis rocheux ou des tombants aux abords de la rivière. Vous pouvez même aller jusqu’au pont de Saint-Cado. A part ses 230 adhérents, le cercle nautique reçoit des centaines de plongeurs chaque année. A part les plongeurs chevronnés qui viennent passer leur brevet de plongée spécialisée en biologie sous-marine, on retrace également des amateurs de plongée débutants.