Pour prospérer, chaque entreprise se doit de calculer le taux de rentabilité, c’est-à-dire les chances de réussite ou de décadence. Cela est nécessaire pour savoir si oui ou non l’entreprise réalise correctement des bénéfices. Le calcul de seuil de rentabilité entre en jeu. Comment le calculer ? Pourquoi est-ce si important ? Voici les moyens de connaitre le seuil de rentabilité de son entreprise ou de son projet.

Les méthodes de calcul du seuil de rentabilité.

Le seuil de rentabilité c’est quoi ? Pour faire simple, le seuil de rentabilité est le résultat qui définit si l’entreprise fait des bénéfices ou pas. Ceci est calculé généralement grâce au chiffre d’affaires. Vous pouvez aussi faire un calcul de rentabilité d’un projet. En somme, si le seuil n’est pas atteint, l’entreprise ne fait pas de profits. Si le seuil est atteint, l’entreprise a un résultat dit nul. Si le seuil est dépassé, l’entreprise est florissante. Vous pouvez faire un calcul seuil de rentabilité en volume, ou en monnaie. Pour en savoir plus sur le calcul de rentabilité d’un projet, rendez-vous sur ce site.

Comment calculer un seuil de rentabilité ? Il existe deux moyens, le moyen simple qui se focalise sur le chiffre d’affaires et celui orienté sur les marges :

— Calcul simple orienté grâce au chiffre d’affaires :

La formule est simple. Chiffres d’affaires – Charges totales (charges fixes et charges variables) = Seuil de rentabilité.

Le chiffre d’affaires représente ici les ventes réalisées par l’entreprise pendant une période définie (les taxes ne sont pas comprises). Les charges totales sont les charges suite aux opérations effectuées pendant une période définie.

— Calcul orienté grâce aux marges :

Marge sur coût variable – Frais fixes = Seuil de rentabilité.

Mais aussi Charges fixes que l’on divise par le taux de marge sur coût variable.

Chiffres d’affaires – charges variables = Marge sur coûts variables.

Pour calculer le taux de marge sur coût variable : Marge sur coûts variables ou chiffres d’affaires x 100 = Taux de marge sur coûts variables.

Pourquoi calculer le seuil de rentabilité de son entreprise ?

Connaître son seuil de rentabilité présente de nombreux avantages, à savoir :

— Une réaction rapide sur les prix des produits mis en vente pour augmenter les bénéfices créés par l’entreprise.

— Permet de connaitre les montants incluant les bénéfices, les possibles pertes et les charges à payer d’une entreprise sur une période définie.

Pour calculer la rentabilité d’un projet, vous devez connaitre le volume de coûts nécessaire lors du point mort. Le calcul de rentabilité d’un projet permet de définir le montant du chiffre d’affaires requis en vue de prospérer dans son domaine.

Le point mort, toujours au côté du seuil de rentabilité.

Le point mort c’est quoi ? Le point mort est une date qui indique à quel moment touche le seuil de rentabilité. Ceci étant, le point mort est donc une manière de connaitre plus précisément le seuil de rentabilité grâce à la précision dans le temps. Le seuil de rentabilité est principalement calculé à partir d’une période où les comptes de résultat sont définis par le service comptabilité. Le point mort est principalement calculé en jours.

Pour calculer le point mort : Seuil de rentabilité/(Chiffres d’affaires/360) = Point mort.