Le permis de conduire représente généralement un poste de dépense assez important pour tout le monde. Pourtant, il est indispensable dans la vie quotidienne. Cependant, plusieurs solutions existent en ce moment afin de réduire le coût de celui-ci. Dans tous les cas, vous avez la possibilité de bénéficier d’aides ou crédit permis de conduire afin de financer votre permis sous certaines conditions. Vous devez donc vous renseignez sur l’aide qui correspond le plus à votre profil. Mais, quel financement de permis de conduire pour les jeunes ? Quelles solutions pour financer un permis pour adultes ? Et comment trouver ces aides ?

Comment financer le permis de conduire pour les jeunes ?

Financer son permis de conduire est maintenant possible pour les jeunes de moins de 26 ans. Il existe un large choix de financement pour vous aider à payer votre permis de conduire. Tout d’abord, il y a la bourse au permis de conduire. Cette bourse concerne généralement les jeunes âgées entre 18 et 25 ans, parfois en fonction des dispositifs, avec des ressources familiales ou personnelles insuffisantes. C’est la mairie du lieu de domicile qui prend en charge une partie du coût de la formation.

Ensuite, il y a le permis à un euro par jour qui est en fait un crédit permis de conduire. Les intérêts de ce prêt sont payés par l’Etat afin d’aider les jeunes. Il est cumulable avec autres aides publiques de financement du permis de conduire. Puis, le fonds d’aide aux jeunes ou FAJ qui est en quelque sorte géré par les départements. Cette aide vise à favoriser l’insertion professionnelle mais aussi sociale d’un jeune défavorisé qui a besoin d’un soutien surtout pour obtenir un permis de conduire.

Quels financements du permis de conduire pour les adultes ?

Pour les adultes, il existe de nombreux financements du permis de conduire. Il y a l’aide de Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi afin de faciliter le retour à la vie active. Il délivre donc une aide au permis de conduire de type B. Cette aide est dédiée à toute personne de plus de 18 ans percevant généralement l’allocation retour à l’emploi, une allocation handicapée ou encore le revenu de solidarité active.

Ensuite, il y a le compte personnel de formation ou CPF qui permet de financer l’obtention d’un permis de conduire B, que vous soyez actif ayant un emploi ou encore en recherche d’emploi. Les subventions pour les personnes en situation de handicap sont également des aides pour les handicapés comme son nom l’indique. L’aide doit en quelque sorte être demandée avant même votre inscription en auto-école. Elle est par la suite versée par Pôle emploi à votre établissement. Il y a aussi le crédit permis de conduire proposé par divers établissements.

Trouver facilement les aides financières pour permis de conduire

Si vous avez peu de moyens pour passer votre permis de conduire, vous pouvez demander des aides financières afin de financer celui-ci. Pour trouver les financements en adéquation avec votre profil, vous devez utiliser un simulateur en ligne. Cela vous permet d’entrer les informations vous concernant et obtenir des conseils.

Par ailleurs, les demandes d’aides financières peuvent différencier d’une aide à une autre. Vous devez donc vous renseigner sur les modalités d’obtention des financements ainsi que les démarches et documents nécessaires pour cela. Que ce soit une aide financière ou un crédit permis de conduire, vous pouvez vous mettre en contact avec un établissement pour l’obtenir.

En effet, il existe également d’autres aides au financement du permis de conduire. Les mutuelles et assurances qui proposent des complémentaires de santé, peuvent mettre à la disposition de leurs adhérents et clients une participation pour l’obtention du permis de conduire B. Pour cela, vous devez directement contacter votre assureur ou encore votre mutuelle pour avoir plus d’informations sur les conditions.