Choisir les premiers souliers de votre enfant est un moment important. À chaque étape de sa croissance, il y a une paire de chaussures bébé adaptées. Voici un petit tour d’horizon pour vous aider à faire votre choix.

Quels souliers acheter pour les premiers pas de votre bébé ?

Quand votre enfant ne marche pas tout à fait, mais commence déjà à se tenir sur ses petites jambes et expérimenter ses premiers pas, il est temps de bien protéger ses pieds. Cette première paire de souliers est très particulière, car elle accompagnera ses tous premiers pas dans la vie. Il faut donc qu’elles soient confortables, faciles à porter et ne pas gêner l’équilibre et les pas. Ainsi, pour les premières chaussures, préférez des souliers légers à semelles doublées, souples, mais sans être lâches. Pour cela, plier le soulier de façon à tester sa flexibilité : le soulier doit se recourber dans tous les sens, mais ne doit pas se déformer. Pour les premiers pas, optez pour des modèles de chaussures dotées d’un contrefort sur l’emboîtage, qui est la partie du soulier qui enveloppe le talon. Un emboîtage bien solide aide au maintien debout et stabilise la marche. Enfin, les semelles antidérapantes sont fortement recommandées : il s’agit de ne pas glisser sur le parquet  En résumé, pour cette toute première paire de chaussures de votre petit, achetez des modèles souples et de bonne qualité. Obtenez plus d’informations sur les meilleures marques de chaussures pour les enfants en ligne.

Chaussures pour enfants : privilégiez le confort et la qualité

Prenez autant de soin pour le choix des chaussures des 18 à 24 mois, que pour la toute première paire. C’est la période de sa croissance où votre enfant commence à acquérir de l’assurance dans ses mouvements et dans ses pas. Il marche de mieux en mieux, apprend à marcher vite ou à courir, saute des petits obstacles et certains s’exercent même à l’escalade. Pour cet âge, les marques de chaussures pour enfants proposent différents modèles adaptés au mode de vie et surtout à la vitalité de votre bébé. Le choix de ses chaussures doit se baser sur des critères de confort et de qualité : des souliers légers pour favoriser les mouvements, des matières respirantes et naturelles comme le cuir ou bien la toile pour éviter les transpirations, des semelles souples et antidérapantes pour un maximum de sécurité. Enfin, il est mieux d’avoir une épaisseur plus marquée sur la zone des talons : d’environ 7 mm par rapport à la partie avant de la semelle. Si l’enfant alterne encore la marche et le déplacement à quatre pattes, adoptez les chaussures à bouts arrondis, qui s’adaptent mieux si l’enfant veut ramper.

Chaussures de marque pour enfant : lacets ou velcros ?

Certes, y en a pour tous les goûts. Mais avant tout, tenez compte des besoins de votre bébé. Première et éternelle question : lacets ou velcros ? Le choix dépend de la morphologie du pied du bébé et de son âge également, en plus des préférences esthétiques de chacun. Si les petits petons sont solides avec une voûte plantaire bien marquée, tous les modèles conviennent à ses pieds. En revanche, les souliers à lacets sont préférables si votre enfant à des pieds étroits et fins ou si vous vous rendez compte qu’ils manquent de tonicité et que la station debout est encore déséquilibrée. Cette morphologie de pieds a besoin de souliers bien ajustés. Certains modèles de bottines lacées ont aussi un zip discret à l’intérieur : c’est un plus, en termes de praticité. À partir de l’âge de trois/quatre ans, les modèles de chaussures à lacets sont intéressants pour aider votre enfant à renforcer sa motricité fine, en apprenant à lacer ses bottines ou ses tennis. Quant aux chaussures à velcros, ils sont recommandés pour les bouts de choux de deux à trois ans. Les souliers avec attaches en velcros sont simples à enfiler et à enlever, et ne risquent cependant pas de se perdre pendant que l’enfant marche. Par ailleurs, la sangle qui fixe le scratch permet de régler les chaussures et de les adapter aux pieds de l’enfant.

Bien choisir des chaussures pour bébé : des chaussures à la bonne pointure

Pour terminer, parlons de la pointure des souliers de votre bébé ou de votre enfant en bas âge. Tout en gardant en tête que dans l’absolu, chaque enfant grandit à son propre rythme, rappelons les pieds d’un enfant grandissent en général d’une demi pointure tous les trimestres pendant les trois premières années de sa vie. Au-delà de ses trois ans, l’enfant change de pointure tous les ans, puisque ses pieds grandissent. Il est donc important de toujours vérifier l’évolution de la taille de ses pieds, pour le chausser correctement. Afin de s’assurer que bébé soit vraiment à l’aise dans ses baskets, vérifiez toujours la pointure de ces dernières. Pour cela, faites essayer la chaussure à votre enfant : si vous pouvez passer votre index derrière son talon, c’est que le soulier a une taille adaptée. Attention, il n’est pas conseillé de donner aux cadets les chaussures usées des aînés : les souliers sont déformés par l’usage et ont épousé la forme des pieds de leurs premiers propriétaires. Elles sont susceptibles avoir des conséquences sur le confort, le maintien, la démarche de bébé. En effet, chaque enfant déforme ses chaussures de façon différente, en particulier dans les années de croissance. Veillez aussi à ce que les premières chaussures soient à pointure adaptée : on est parfois tenté d’acheter une taille au-dessus pour s’épargner de futurs achats. Mais des souliers trop grands ont des conséquences sur la qualité du maintien et du confort.